Newsletter, je m'inscris !

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour construire votre avenir en mieux, L’Europe et la Wallonie investissent dans plus de 1.000 projets.

Le TexLab étoffe l’innovation textile en Wallonie

Date publication: 
30/10/2019

 

 

 

 

Le 22 octobre 2019 avait lieu l’inauguration du TexLab situé au sein de la Design Station, à Liège. Mis en place par Wallonie Design avec le soutien financier de l’Europe et de la Wallonie dans le cadre du Hub créatif de Liège, ce nouvel espace de création dédié au design, à la mode et à l’innovation textile, a ainsi été dévoilé au public lors d'une soirée comprenant débats et exposition.

Le TexLab est l’aboutissement d’un projet né de la rencontre d’une designer textile (Marie Béguin) et d’un incubateur (Job’In). Ayant elle-même rencontré des difficultés d’accès à du matériel de qualité pour confectionner ses créations, Marie Béguin constate qu’il existe un véritable besoin d’équipement pour aider les stylistes et designers à créer leurs premières collections. Elle décide alors de combler elle-même ce manque en montant son projet que Wallonie Design a accepté d’héberger. 

« Jusqu’ici, il fallait presque obligatoirement se rendre en usine pour réaliser des prototypes, explique Marie Béguin, chargée de projet et initiatrice du TexLab. Non seulement cela coûte très cher, mais en plus il faut généralement produire un nombre minimum de pièces assez élevé. »

Stratégiquement situé « à un étage de Wallonie Design et à une porte de Job’In Design », comme le souligne Fanny Van Hammée, chargée de projet Confection, le TexLab a pour vocation de soutenir les jeunes créateurs et, ce faisant, de poursuivre de multiples objectifs :

  • Stimuler l’innovation et la recherche dans le secteur du textile
  • Redynamiser le secteur textile en Wallonie en favorisant notamment la création de réseaux
  • S’inscrire dans la mode écoresponsable à une époque où la mode est le deuxième secteur le plus polluant au monde

Petit bijou de technologie

L’atout principal du TexLab peut donc se résumer en une machine : le métier à tisser d’échantillonnage Jacquard TC2. Petit bijou d’ingénierie conçu en Norvège, cet outil allie programmation logicielle et manipulation technique. « Cela permet d’élaborer des échantillons et des prototypes complexes, tout en restant à la portée de la plupart des créateurs », argumente Marie Béguin.

Le parc outils s’est ensuite étoffé autour de cette machine (logiciels, banque de fils, presse à chaud, surjeteuse, etc.) et continuera à se développer au fil du temps. Dès le 1er décembre 2019, les porteurs de projets, industriels ou encore les écoles pourront profiter des services du TexLab, tels que :

  • Location de machines : disponible à l’heure, la demi-journée ou à la journée
  • Ateliers thématiques
  • Séances de co-création

Un outil attendu par les créateurs

Cette soirée d’inauguration était également ponctuée d’un double événement : La clôture de l’exposition « STYL-IS-ME » organisée par la Province de Liège sous la direction artistique du styliste Giovanni Biasolo, ainsi qu’une conférence-débat sur la pratique du métier textile en Wallonie.

Lors de cette conférence, tous les intervenants ont salué l’arrivée du TexLab :

« Un prototype parle toujours mieux qu’une fiche technique, acquiesce Adèle Kurz, conseillère auprès de Job’In Design. C’est aussi une belle opportunité de faire un pont entre le designer et le producteur, car c’est toujours un challenge pour les entrepreneurs de trouver des ateliers de production qui soient qualitatifs, adhèrent à leurs valeurs et appliquent un prix juste, tout en pouvant produire de petites quantités. »

« Le secteur de la mode est un milieu relativement fermé, confirme Justine God, créatrice de la marque Imprévu. Les ateliers ont parfois un bon panel de clients et sont parfois un peu réticents à nous laisser venir chez eux. Un outil comme celui-ci pourra donc aider beaucoup de créateurs à lancer leurs premiers prototypes et tester leurs produits, pour peut-être ensuite aller en atelier avec déjà quelques commandes. »

Le succès déjà au rendez-vous

Le TexLab sera accessible dès le 1er décembre 2019, sur rendez-vous. « Nous voulons être présents, au moins dans un premier temps, pour accompagner les créateurs à utiliser le métier à tisser, car on ne connait pas leurs compétences techniques, reprend Marie Béguin. Nous avons déjà reçu de nombreuses demandes, ce qui ne fait que nous conforter dans notre initiative », conclut-elle.