Newsletter, je m'inscris !

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour construire votre avenir en mieux, L’Europe et la Wallonie investissent dans plus de 1.000 projets.

CREA-JOB, c’est plus de 900 indépendants lancés en 15 ans !

Date publication: 
21/06/2018

Mercredi 13 juin, l’ASBL Créa-Job fêtait ses 15 ans au Centre Nobel à Huy. Le début d’une tournée anniversaire qui se tiendra dans les différents centres de la Wallonie.

« Créer mon projet, mon activité ou ma petite entreprise? Devenir indépendant ? Pourquoi pas ! »

Voici ce qui engage les festivités de cet anniversaire. En effet, pourquoi pas ?

L’ASBL Créa-Job est une couveuse d’entreprises co-financée par le FSE et la Région wallonne. Plus spécifiquement, il s’agit d’une structure d’aide à l’autocréation d’emploi qui accompagne des porteurs de projets, essentiellement des demandeurs d’emploi, vers la création de leur emploi indépendant.

Créa-Job propose aux porteurs de projet de développer  leur clientèle avec la protection juridique qu’offre une couveuse d’entreprises, tout en gardant leurs allocations de chômage. Bref, un test grandeur nature avec limitation des risques avant de devenir tout à fait autonome  

« Le FSE nous a fait confiance dans un projet que l’on testait ! » souligne Eve Jumel, directrice de l’ASBL Créa-Job.

En effet, Créa-Job naît grâce à la volonté de 3 communes qui s’associent (Waremme, Amay et Wanze). L’expérience pilote est sur le point de voir le jour mais il faut trouver des subsides. Ce à quoi le FSE, dès le départ, répond favorablement. Depuis, le Fonds social européen continue à co-financer l’ASBL au travers du portefeuille d’autocréation d’emploi.

Un mot d’ordre pour l’événement : les entrepreneurs à l’honneur !

Quinze entrepreneurs ont pris le micro pour se présenter et convaincre en 3 minutes. Défis relevés haut la main ! Les indépendants se succèdent mais ne se ressemblent pas.

Alimentation, communication, bien-être, informatique et organisation d’événements font partie des secteurs qui nous ont été présentés. S’en sont suivis des ateliers ludiques et créatifs.

Couveuse d’entreprise : sécurité et expérimentations

Lancer son entreprise avec Créa-Job, c’est une prise de risque calculée, raconte Élodie Wilmes, organisatrice de mariage. C’est un peu comme apprendre à rouler à vélo avec des petites roues : d’abord tu te lances en couveuse d’entreprise pendant un an, en étant accompagné, après quoi tu es livré à toi-même, mais en ayant bien appris à rouler.” Ayant lancé son activité Love & Tralala en 2016, elle nous confie que son accompagnement lui a permis d’acquérir les bons réflexes : “C’est chouette d’avoir quelqu’un qui est derrière toi et te mets des deadlines, des objectifs. Cela nous habitue à rendre des comptes et à bien organiser nos papiers et notre comptabilité.”

Cette dimension “sécurité” a également été très appréciée par Francesca La Felice qui, avec Créactif, s’est lancée dans la consultance en communication et en stratégie créative. “En fait, leur façon de fonctionner nous permet surtout de faire nos propres armes et d’expérimenter”, explique-t-elle. Le style n’est pas du tout scolaire, et on te laisse vivre ton métier comme tu as envie de le vivre. Parfois tu vas dans le mur, mais tu as un filet de sécurité qui te permet de rectifier le tir.

Le souhait de ces entrepreneuses pour les 20 ans de Créa-Job ? “Continuer sur sa lancée, et même viser encore plus haut, s’exclame Francesca. Ce n’est pas parce qu’on est en Belgique qu’on ne peut pas rêver de New-York !”

La volonté de la directrice, Eve Jumel, est de mettre en avant les porteurs de projets et les indépendants car sans eux, l’ASBL n’existerait pas. Constat édifiant, Etienne Leroy, président de l’asbl souligne que le taux de réussite est de 80% à 5 ans. L’esprit d’entreprendre est bien présent en Wallonie !

Le(s) portefeuille(s) lié(s) à cet article